1er Centre Nutrition Minceur Méditerranéen
Victor Hugo  

Il faut prendre conscience que l'obésité par définition est une maladie en soi, qui entraîne une augmentation du risque de mortalité.

( reconnue par l'organisation mondiale de la santé depuis 1997 )

 

A partir de cela, il est indispensable de traiter, non seulement pour retrouver une belle silhouette (aspect esthétique et pratique notamment dans le choix vestimentaire), mais surtout afin d'éviter les complications liées à cet excès de poids. Notamment, des complications :

 

 

  • Métaboliques ( diabète, hyperuricémie, goutte, dyslipidémie )

  • Cardiovasculaires ( athérosclérose, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, troubles veineux dus à la compression exercée par le tissu adipeux des cuisses et de l'abdomen sur les veines )

  • Respiratoires ( dyspnée au moindre effort, apnées du sommeil, ... )

  • Hépatiques ( stéatose hépatique inflammatoire )

  • Carcinogénèse ( chez la femme le tissu graisseux stocke facilement les hormones, comme les oestrogènes. Par conséquent, celles qui sont en surpoids ou en obésité ont plus de risque de développer un cancer hormono-dépendant comme le cancer du sein ou de l'endomètre)

  • Et autres : complications cutanées (mycoses), endocriniennes (vu que le tissu adipeux est le siège de transformation des hormones), mauvaise cicatrisation des plaies, ... Mais aussi psychologiques.

  • L'excès de poids, favorise également la production des radicaux libres, ce qui accélère le vieillissement cellulaire et donc diminue l'espérance de vie.

1er Programme Nutrition Minceur Méditerranéen 

Perte 1kg/semaine
Perte en Masse grasse
Perte en Rétention d'eau 
Prise en Masse musculaire
Traitement des Pulsions Alimentaires
Suivi & examens métaboliques hebdomadaires
Stabilisation du Poids sans reprise

Nutritionniste-Rime-Malak.png

Nutritionniste Rime Malak

" Faut- il perdre du poids à tout prix ? "

 

Surtout pas !

 

Rappelez-vous toujours : plus on s'affame pour perdre du poids, et moins on en perd, d'une part et d'autre part, on aura plus de chance à laisser place aux frustrations alimentaires de s'installer et donc l'apparition des éventuels troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, ...) ce qui va au final entretenir un mal-être physique et psychologique. 

 

Il est vrai que, notre mode de vie actuel favorise la prise de poids superflue ; le stress, la fatigue, la surcharge professionnelle, nous avons continuellement à notre disposition des aliments savoureux et caloriques, les occasions de fêtes et de partage sont très fréquentes, les messages publicitaires appelants à la consommation, sont abondants (les enfants qui sont une cible particulièrement fragile), ... Et bien entendu, le manque de temps, ou d'envie d'adopter une activité physique, ne facilite pas les choses à notre organisme, d'éliminer cette succession continue de repas copieux, et/ou de grignotage gourmand.

 

En revanche, il est très simple de faire face à toutes ces contraintes, et de pouvoir régler définitivement le problème de poids (perte et stabilisation), via un programme nutritionnel sain et adapté, visant à diminuer la masse grasse, la rétention d'eau si nécessaire et surtout améliorer les paramètres 

biologiques :

Lipidiques (baisse du taux de cholestérol, LDL, TG, amélioration du HDL), ioniques (calcium, sodium, potassium), de même pour la vitamineD, la ferritine, la baisse de l'acide urique ... Et évidemment, retrouver un confort articulaire et une circulation sanguine meilleure. 

Donc on voit bien, que la perte de poids n'est pas un simple chiffre qui diminue sur une balance, mais tout un ordre métabolique, biologique et psychologique à mettre en place.

Il suffit juste que le patient soit prédisposé à vouloir et à accepter ce changement pour que ça marche.

  • Instagram
  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
Centre-Nutrition-Minceur.png

DIABÈTE & SURPOIDS

GÉRER SON POIDS AU MOIS DE RAMADAN
COMMENT S'ALIMENTER AU MOIS DE RAMADAN ?

MÉNOPAUSE & SURPOIDS