• Nutritionniste Rime Malak

Les règles de Nutrition dans la Médecine chinoise

"Très ludique"


" Tout médecin qui veut savoir de quelle maladie son patient est atteint doit sabord s'enquérir de ses habitudes alimentaires. Souvent, il trouve ainsi la cause profonde de la maladie "


Corriger son terrain


Selon notre nature, certains aliments sont recommandés, d'autres contre-indiqués.

Si l'on est une personne extravertie et hyperactive (personne Yang), mieux vaut manger Yin, autrement dit : privilégier les fruits, légumes racines et tubercules, poissons et laitages.

A l'inverse, les introvertis, émotifs et en manque d'énergie, devraient rééquilibrer leur tempérament Yin par une alimentation Yang à base de viande, céréales, légumes verts, fromage, fruits secs et épices.



Eviter certains aliments


Quand la maladie s'exprime par une très grande chaleur : pieds brûlants, règles abondantes, rougeur du visage, sécheresse oculaire, sueurs nocturnes, irritabilité

Alors le patient évitera les aliments réchauffants : viande rouge, curry, aliments gras, alcool, café, ...


Si le froid domine : apathie, frilosité, douleurs articulaires, de l'estomac ou de l'abdomen

Alors le patient doit se méfier des aliments crus, des produits à base de soja, il consommera davantage des aliments ayant une action réchauffante comme l'ail, le gingembre


S'il souffre d'humidité excessive : jambes lourdes, gonflement, ballonnements, difficultés de concentration. Le patient doit oublier les produits à base de lait, les aliments trop gras, les cacahuètes, les jus de fruits concentrés (orange, tomate), ainsi que les aliments sucrés. Et privilégier les cuissons au gril et au four.


En cas de sécheresse de la peau, des yeux, de la bouche, il s'agirait d'incorporer des aliments plus humides, comme les sauces, des ragoûts ou des bouillies de flocons d'avoine.



Et le jeûne, on en parle ?


Dès que l'on est malade, il est important d'alléger son alimentation, car si l'énergie du corps est faible, l'énergie digestive l'est aussi.

Ainsi, il faut privilégier des aliments légers et reconstituants, tels que soupes, bouillons de viande et de légumes.


Jeûner complètement met la rate et l'estomac au repos. Comme ils ne produisent pas d'énergie ni de sang, le corps met à contribution sa réserve de Jing, qui a la capacité de se transformer en qi. D'où la sensation de grande énergie une fois les deux premiers jours de jeûne passés. Mais pour éviter de diminuer ses réserves, la médecine chinoise préfère plutôt les monodiètes afin de mettre l'organisme au repos.



12 vues
  • Instagram centre minceur trocadero
  • Facebook centre minceur trocadero
  • Twitter centre minceur trocadero

© CENTRE MINCEUR TROCADERO -  NUTRITIONNISTE RIME MALAK

  • insta centre minceur Trocadero
  • Facebook centre minceur trocadero
  • Twitter centre minceur trocadero